fbpx

As-tu peur de ne pas être à la hauteur ?

Tu as lancé ton entreprise les yeux qui brillent, mais quand tu songes à la faire connaître tu te sens imposteur ?

Tu as peur que les gens autour de toi s’aperçoivent que tu doutes et que tu ne te sens pas à la hauteur ? 

Tu as souvent l’impression de ne pas mériter la place qui te revient, tu ne reconnais pas tes compétences. Si tu savais comme je te comprends. Avant même de faire le choix de devenir coach, j’avais tout plein d’excuses pour ne pas le faire. Une des premières étant que je n’avais pas la prétention d’être une professionnelle de la psychologie, tu sais comme une psychologue qui a étudié plusieurs années.

Qu’est-ce que ta petite voix te dit ?

  • Je n’ai pas d’études universitaires dans ce domaine
  • Je manque de connaissances, je n’ai pas les compétences
  • Je ne sais pas quel prix demandé (douter de sa valeur)
  • Je ne suis pas aussi bonne que X personne qui selon toi est meilleure dans son domaine ?

Est-ce que tu te sens comme un imposteur dans ce que tu fais ?

Quand le syndrome de l’imposteur frappe, on a l’impression de ne pas mériter notre place. On déprécie nos forces et nos expériences qui font la personne que nous sommes devenues. On se compare et on se donne des excuses pour se cacher.

Le manque de confiance en soi

Lorsqu’on manque d’estime de soi et de confiance, on devient beaucoup plus sévère envers soi-même et on remet en question nos capacités à réussir les projets que l’on s’est fixés.

Le regard des autres occupe une trop grande place dans nos vies, on présume carrément ce qu’ils vont dire. On se juge durement sans que cela soit fondé.
Combien de fois avant d’oser sortir de votre zone de confort, tu t’es dit : « on va sûrement trouver que je m’exprime mal, que je manque de connaissances ou que je suis mal habillé ». On crinque notre mental négativement !! Tu es d’accord avec moi, ce n’est vraiment pas une belle manière de se parler.
Le meilleur moyen de s’en rendre compte, c’est de se demander : Est-ce que je pourrais dire ça à ma meilleure amie ? La réponse est probablement, et je l’espère, non !
Sois ta meilleure amie ! Ne sois pas trop exigeante envers toi-même. Laisse-toi le droit à l’erreur.
C’est en essayant de faire du vélo, en tombant et en se relevant qu’on devient bon. On devient une meilleure personne et on se permet d’être confortable. Pour y arriver, il faudra que tu te permettes d’échouer, de ne pas être entièrement satisfait du résultat, et ce, plusieurs fois ! On appelle ça l’effet cumulé. Je t’invite à accepter le jugement en essayant d’avoir un regard constructif sur ce dernier. On peut toujours s’améliorer, mais souvent on est tout simplement TROP exigeant.

Ça fait mal à l’estime !

Les premières fois, c’est vrai que ça fait mal à l’estime quand on réalise que les gens ont une opinion différente de nous, qu’ils nous jugent. Notre éducation en est bien souvent la cause. Pour réussir et devenir expert, on nous a toujours dit d’aller faire des études universitaires. C’est donc normal que la moyenne des gens exigent cette reconnaissance.
Sache que tes expériences de vie professionnelles et personnelles comptent aussi et tu dois en être fière. Personne ne peut te les enlever ! Si tu n’y crois pas toi-même qui le fera à ta place ? Personne.

Tu es à la hauteur !

J’ai envie que tu te poses les questions suivantes pour voir comment tu peux améliorer la perception que tu as de toi, que tu réalises que tu es à la hauteur dans la mesure où tu crois en toi !
  • Suis-je trop exigeante quand il est question d’évaluer mes compétences ? Est-ce que je l’exige des autres ?
  • Si j’échoue, qu’est-ce qui pourrait m’arriver de pire ? est-ce que mes craintes sont si terribles ?
  • Est-ce bien de toujours vouloir viser la perfection, est-ce vraiment réaliste ?
  • La dernière fois que j’ai eu le sentiment de m’être plantée, est-ce que la critique m’a empêché d’avancer ? Si oui, s’intéresser au pourquoi qui fera ressortir le manque de confiance.
  • Si je continue d’avoir une opinion négative de mes compétences, quelles sont les conséquences sur ma vie personnelle (stress, anxiété, manque de motivation, sentiment d’échec avec l’envie d’abandonner, relation avec mes amies et ma famille) ?
Laisse-moi savoir si tu as aimé les réponses que tu as obtenues en répondant aux questions ci-dessus. Je suis certaine qu’ensemble on pourrait confirmer que tu es à la hauteur  ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.