Quand tu te sens rejetée… et décawlissée.

Ça fait mal. Je le sais que ça fait dont ben mal d’être rejetée. Encore plus quand on l’est par une personne qu’on aimait. Je dois te dire que c’est la blessure personnelle avec laquelle j’ai le plus de difficulté. À cause de mon passé.

Quand j’avais 6 ans, mon père est décédé et ça a crée une immense blessure d’abandon, que je guéris encore aujourd’hui. Ça fait aussi en sorte que quand j’aime quelqu’un, je l’aime en maudit. Je suis prête à tout pour rendre les gens que j’aime heureux. Sans doute par peur qu’ils m’abandonnent eux aussi. Alors, chaque fois que j’ai la vague impression d’être rejetée, cette grande douleur refait surface et prend tout le contrôle de ma vie. Je rumine, je suis de mauvaise humeur, je ressens une peine et une douleur immense, je cherche à comprendre et à trouver des réponses qui n’existent pas et surtout, je ne lâche pas le morceau. Il arrive que la persévérance ne nous serve pas. Pour moi, c’est dans ce genre de situation.

Le rejet, c’est un cadeau coach

Lors d’une conférence, j’ai entendu ceci : « rejection is God protection ». Ça a tellement raisonné en moi. Qu’on croit en Dieu ou pas, ça fait du sens en maudit de se dire que lorsqu’une personne nous rejette du revers de la main, que c’est un signe que l’Univers nous envoie pour nous protéger. Pas pour nous punir.

Parce qu’on se sent souvent punie quand on est rejetée. On se sent privée de quelque chose ou de quelqu’un. Contre notre gré. On perd le contrôle et on essaie de le reprendre. On a parfois même l’air un peu désespérée, soyons honnête. Quand ça se produira, rappelle-toi que ce rejet est un cadeau. Même si tu le vois pas tout de suite. Même si ça fait encore mal en-dedans. Et ça ne veut pas dire que les personnes qui te rejettent sont de mauvaises personnes. Elles ne sont tout simplement peut-être pas pour toi. Elles ne t’aideraient sans doute pas avancer. Elles sont peut-être passées dans ta vie pour te permettre de faire un apprentissage.

Ne te rejette pas toi-même

Donne-toi de l’amour. Prends-toi dans tes bras. Aime-toi. Console-toi. Pardonne-toi. On a souvent l’impression que le rejet, ça provient uniquement des autres, alors qu’il arrive qu’on se rejette nous-mêmes. Et quand on le fait, on le fait violemment. Surtout quand on de la peine. On s’en veut. On se dit parfois que la personne qui nous rejette a toutes les raisons de le faire et on se met à énumérer nos défauts. On met notre attention sur ce qu’on aime le moins de nous, alors qu’on aurait tout avantage à faire le contraire.

Ce qui fonctionne le mieux pour moi? Essayer d’accepter ce qui se passe, me respecter, me consoler et accepter chacune des émotions qui se présentent à moi sans me juger. Je pratique aussi la pleine conscience depuis peu. Ça consiste à revenir le plus souvent possible dans le moment présent. À être consciente de l’espace autour de moi, de ce qui m’entoure, de ce que je vois, ressens et pense MAINTENANT. Ça m’évite de ressasser le passé ou de me projeter dans le futur, ce qui diminue mon angoisse. Essaie-le. Tu verras si ça fonctionne pour toi!

Tu n’es pas seule. J’ai compris avec le temps que tous les humains vivent les mêmes émotions. On est tous dans le même bateau. Entoure-toi des gens qui t’aiment, en commençant par toi.

Avec tout mon amour,

Audrey