fbpx

Est-ce que réussir est un échec d’après tes croyances?

Est-ce que réussir est un échec d’après tes croyances?

Réussir, est-ce un échec ?

La question qui se pose souvent c’est : est-ce que j’ai peur de l’échec ou en fait j’ai peur de la réussite ? Comment bien faire la distinction entre les deux ? Est-ce que ces deux peurs sont automatiquement reliées ?

Derrière la peur de l’échec se cache la peur de réussir

Laisse-moi te dire une chose qui changera peut-être ta perception. Dans le fond, ta crainte réelle c’est le changement. On est-tu ben dans nos vieilles pantoufles, non ? Pour réussir, il faut sortir de notre zone de confort. Faut repousser nos limites. Faut faire des actions différentes de nos habitudes. Il faut évoluer (et surtout admettre que nous devons le faire…)

Oui, mais Audrey ? Si je fais tout ça et que j’échoue ? Si je perds le peu d’acquis que j’ai déjà ?

Pas grave ! L’échec n’est jamais un échec. Tu auras appris. Tu es humain. Dis-toi que c’est des coups de pratiques. Comme aux cartes, tiens. On fait toujours un tour pour bien connaître les règles, non ? Fait pareil dans ta vie. Tu essaies, tu tombes, tu te relèves et tu recommences.

Mais pose-toi la bonne question. As-tu peur de tomber ou as-tu peur que les gens te voient tomber ? Si c’est la 2e option, c’est ton orgueil qui te parle. Ne l’écoute pas. Les gens n’attendent pas que tu fasses un faux pas pour te pointer du doigt. Fonce, laisse cette fausse croyance derrière et permets-toi de réussir.

Pourquoi ai-je si peur de l’échec ou de la réussite

Parce que l’avenir, tu ne la maitrises pas. Tu as beau te faire les meilleurs plans du monde, tu ne peux pas tout contrôler. C’est raide, hein ? Mais malheureusement, c’est ça. Tu as l’impression de vivre avec une épée de Damoclès sur la tête. Que le moindre choix que tu prends changera le cours de ta vie. C’est normal que ce soit effrayant. Chaque remise en question apporte son lot de craintes. Est-ce que le risque en vaut la chandelle ? Ce n’est pas simple, je te l’accorde. Un flot d’émotions remontent à la surface et tu sens la pression de prendre ZE bonne décision.

Mais la question qui tue : Pourquoi, je mériterais de réussir ?

Comment reconnaître la peur de l’échec ou de la réussite

Tu es une machine à idées. Lorsque tu parles de tes projets, tout est clair. Tu es enthousiasmé, motivé et emballé. Mais rien ne se passe… concrètement.

Coups donc, qu’est-ce qui arrive avec ton projet, Roger ? Bah, je n’ai pas eu le temps, je n’ai pas d’argent, je n’ai pas, je n’ai pas…

Tu as toujours des millions de défaites à ton actif pour ne pas avancer. Tu repousses tes échéances. Tu procrastines tellement qu’au final tu laisses même tomber tes buts. Tu recherches beaucoup l’accord de ton environnement. Faut que tout le monde approuve tes choix. Mais est-ce réaliste ? Tu le sais au fond de toi qu’on ne peut plaire à tous… Tout ça, ce ne sont que des excuses pour ne pas te commettre. En restant sur place, aucune chance d’échec ni de réussite. Mais est-ce vraiment ce que tu veux ?

On peut se sortir de ce cercle échec versus réussite

L’humain a la capacité de s’adapter. Tu dois y croire et pratiquer le lâcher-prise. Moule-toi aux situations. Prends ce que la vie te donne et façonne-le pour obtenir le résultat que TU souhaites. Ce que les gens pensent de ton projet ? Who cares… Tu y crois ? C’est l’important. Discute avec d’autres entrepreneurs. Tu verras que tu n’es pas seul à avoir la chienne de temps en temps. C’est juste n-o-r-m-a-l… Arrête de craindre l’échec et tourne-le en positif. Crois en toi. Tu as toutes les ressources à l’intérieur pour atteindre tes buts. Tu es à la hauteur de ce que tu entreprends. Je ne te mentirai pas, ta vie changera. Et si c’était pour le mieux ? Ça vaut la peine d’essayer, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.